La nouvelle Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes doit se nommer « Aquitaine »

 

nom-future-region_2291000

Pascal Texier, Robert Chanaud, Christian Rémy et Jean-François Boyer (de g. à dr.) ont rédigé cet argumentaire historique, loin de l’émotion inhérente à ce type de débats. – Photo Marcel Oudot

Les sociétés d’histoire de l’ensemble du Limousin sont unanimes : la future grande région, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2016, doit s’appeler « l’Aquitaine »

Les sociétés archéologiques, historiques et scientifiques de tout le Limousin ont été consultées « et elles partagent toutes notre analyse », souligne Robert Chanaud, président de l’association Rencontre des historiens du Limousin et co-auteur de cet argumentaire historique, d’ailleurs disponible sur le site internet de l’association. « L’Aquitaine, explique Christian Rémy, docteur en histoire, n’a toujours été qu’une appellation administrative. Ce n’est pas le nom d’une peuplade. »

Limoges, fleuron du duché d’AquitainePour lui comme pour ses homologues, le rôle de Limoges dans l’Aquitaine du Moyen-Âge était celui d’un « fleuron du duché », qu’il partageait avec Poitiers. C’est d’ailleurs à Limoges, rappellent-ils, que Richard Cœur de Lion fut investi en tant que duc d’Aquitaine, en 1170. Cette notoriété historique se constate encore aujourd’hui, poursuivent les auteurs de cet argumentaire, sur internet : 46 millions de pages y sont consacrées à l’Aquitaine, et 31 millions au Limousin. De même, 13 millions de pages sont dédiés à la région PACA, quand la Provence en affiche 140 millions?!

Ils pointent en outre du doigt le problème linguistique : « comment appeler les habitants d’une éventuelle région Sud-ouest Atlantique ? Les Sud-ouestiens ? Et ne risque-t-on pas de la confondre avec d’autres sud-ouest qui ont eux aussi une façade atlantique ? Et que dire des Apoiliens ? » (acronyme plus ou moins spirituel des régions Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin).

Les historiens réunis rappellent enfin que trois des dix villes françaises les plus connues dans le monde appartiennent à la future grande région : Limoges, Bordeaux et Cognac. Autant d’éléments qui contribuent à forger leur conviction, et à alimenter le débat sur cette question dont la réponse sera connue avant le 1er octobre 2016. Si le nouveau conseil régional ne l’a pas tranchée, c’est alors le gouvernement qui s’en chargera.

Les internautes ont de l’imagination

Mi-septembre, nous invitions nos internautes à déposer sur notre site leurs suggestions pour le nom de la future grande région formée par la fusion de l’Aquitaine, le Limousin et Poitou-Charentes.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en Limousin, on n’a pas de pétrole, mais on a des idées ! Au total, plus de trente propositions différentes ont été faites.

Deux noms sortent clairement du lot : “Sud-Ouest-Atlantique” et “Aquitaine” – tout court – ont été les plus souvent cités (ex-aequo, huit fois chacun). L’argument historique a été avancé presque à chaque fois par les défenseurs de l’Aquitaine.

Suivent les références à l’Occitanie, cuisinées à toutes les sauces (sept propositions différentes) : “Pays d’Oc”, “Occitanie Occidentale”, “Occitanie de l’Ouest”, “Occitatlantie”… Les Basques, Charentais et Poitevins apprécieront. Le choix de l’acronyme, basé sur le nom des régions actuelles, « comme la région PACA », revient également plusieurs fois. Toutes les combinaisons sont alors immaginables : “PCLA”, “APCL”, “LAPC”, “ALPC”…

De nombreuses autres appellations crédibles ont rencontré un succès moindre : “Guyenne-Gascogne”, “Région Sud-Océane”, “Sud-Atlantique”, ou encore “Centre-Ouest-Atlantique “.

Et puis, comment ne pas évoquer l’imagination débordante de certains : “Nouvelle Bretagne”,“Archipels Aquitains”, “Californie française”, “Charcutaine”, ”AquaPoLim”, “PoChaLimAq”. Mais parmi les propositions fantaisistes, c’est encore et toujours le désormais célèbre “APOIL” qui remporte les suffrages dans cette dernière catégorie.

Marcel Oudot & Pierre Dumas

http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/2015/10/05/nom-de-la-future-region-les-historiens-votent-pour-laquitaine-les-internautes-hesitent_11610409.html

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans TRADITION / Traditions, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s