Les ostensions Saint-Juniaudes 2016 ont-elles donné lieu à un contre sens : la mise sur la touche des Confréries et de leurs reliquaires

      Nous prions  ceux  qui , lisant le titre de la  contribution ci-dessous,  ont pu sursauter alors  que le  cru ostensionnaire 2016- la messe surtout- fut  de l’avis  quasi unanime un très  grand  cru. Mais les lignes qui suivent – parce qu’elles posent un problême de  fond , nous ont paru digne d’être relayées.

Vous trouverez  ci-aprés  la reproduction du programme des Ostensions et plus particulièrement  le début  de la page  décrivant le cortège 2016 et qui déroule ses fastes historiques pendant  31 (Trente-et-une) pages

Amand 3

 

En bas  de la page 61, c’est-à dire, 31 pages plus loin (!), et à l’avant-dernière page du programme,  1/3 de ligne (!!)) annonce le cortège des Confréries – sans mentionner  d’ailleurs les reliquaires qu’elle se sont pourtant  données l’honneur et la peine de transporter   le matin jusqu’à Saint-Junien et   vers 14 H30 de la collégiale  jusqu’au Square  Curie en sa partie (  côté Boulevard Victor Hugo)  la plus éloignée du débouché  de la rue Lucien Dumas  trnsformée  pour l’occasion, aménagement unique , en forêt de Comodoliac.

Amand 2

Cette annonce de la présence des Confréries- mais pas des reliques de leurs Saints Patrons – est  déjà très limitée  si l’on veut  bien réfléchir au fait  que  s’il  y a  Ostensions  en grande partie , c’est  qu’il y a  reliquaires. Et s’il y a reliquaires, c’est  qu’il y a des Confréries pour en assurer la  garde et veiller à leur  vénération.

Mais d’autre limites aussi ont été posées à la présence effective des Confréries dans le défilé ostentionnaire . Elle ont  du , sous une toile de   tente  qui ne les isolait  que très imparfaitement du soleil , elles, leurs  confrères pas toujours jeunes , et leurs reliquaires, attendre que les 1500 (Quinze cent) participants du cortège historique) soient passées devant elles avant  de pouvoir commencer à défiler . Pour ce faire, les Confréres  – et naturellement aussi les conseurs- ont du attendre  debout pendant plus de deux heures et  à un point de la  ville qui ne leur laissait  que la marche  sur les  boulevards de Saint Junien, tout le passage  « infra  -muros » leur ayant été refusé de facto au début  du défilé.

Saint-Junien - copie   Enfin cerise  sur le  gâteau, comme  vous venez de le lire dans le fac similé du courrier ostensionnaire, le  cortège- confréries  comprises- aurait  dû regagner la collégiale- le défilé ostentionnaire terminé – à 17 heures. Or à 17 heures , les Confréries n’avaient pas encore  commencé à défiler …  Il m’a été  dit  que les Confréries ont  emprunté  quand même la rue-forêt de Comodoliac à la fin de la journée  pour regagner la  collégiale … Mais la  grande  foule n’était déjà plus là et la place des  confréries et de leurs reliquaires  dans un défilé ostensionnaire ne  devrait pas donner l’impression qu’elles sont la cinquième roue de la charette.

Nous savons certes  que  Saint-Junien n’a pas de  confrérie  vouées à la vénération de ses saints protecteurs (Saint Amand, Saint Junien ….) et  que par  conséquent la  voix des  confréries n’est peut-être pas entendue aussi nettement qu’ici et là, mais  quand même ….

Et si vous  doutiez encore , visionnez  je  vous prie  le  film ci-dessous diffusée  sur une grande  chaîne nationale et  vous verrez que les images des  confréries et de leurs reliquaires sont  vraiment  réduites  à fort peu de  choses, en l’occurence cinq à six secondes  à l’extrême fin du reportage
http://lci.tf1.fr/jt-20h/videos/2016/les-ostensions-limousines-une-tradition-millenaire-8755663.html

                                         La Boutière

Publicités

A propos alaintexier

La Saint Martial des Ardents, vers le 12 novembre, peut -et doit- redevenir la grande fête locale de la ville de Limoges. Ce blog propose plusieurs moyens pour y contribuer dont l'opération "Loupiotes" et " les Rencontres littéraires". Pour y aider , une seule adresse courriel : sm.ardents@orange.fr
Cet article, publié dans OSTENSIONS LIMOUSINES ET MARCHOISES, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les ostensions Saint-Juniaudes 2016 ont-elles donné lieu à un contre sens : la mise sur la touche des Confréries et de leurs reliquaires

  1. Ping : Tribune libre. La place extrémement restreinte laissée aux confréries lors des Ostensions de Saint Junien 2016. « confreriedesaintloup

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s