P.RL- EDITIONS de LA RAMONDA

Participation aux Rencontres littéraires : 2009.                                                                 Présents au salon du livre de Felletin (Creuse) le 10 août 2012

Blog de l’éditeur: Charles Mérigot                                                                                                    http://www.laramonda.com

Nous proposons sur ce site nos propres livres et ceux d’autres éditeurs que nous distribuons. Ces livres peuvent être en français, espagnol, catalan, aragonais…

Les Éditions de la ramonda, une maison d’édition créée en novembre 2006et  depuis mars 2008 une librairie de ventes de livres espagnols par correspondance.

Pour des raisons qui tiennent à l’histoire de ses fondateurs, notre maison d’éditions se consacre à deux domaines distincts :                                                                                               – tout ce qui touche à la Péninsule ibérique en particulier l’Aragon                                           – les récits de vie et témoignages

Crédit photo : Jean-Pierre Lazarus. Tous droits réservés.                                                                                     La ramonda, c’est aussi une petite fleur, rare, endémique des Pyrénées et les régions proches en particulier l’Aragon. Elle vit entre les rochers. Une simple fissure dans une falaise lui permet de s’épanouir. Elle résiste depuis l’ère tertiaire. Elle tire son nom savant du   pyrénéiste Ramond mais en espagnol on l’appelle oreja de oso c’est-à-dire oreille d’ours. Elle s’accroche entre les rochers, dans une fissure, une crevasse et fleurit!

Tout un programme bien sûr !                                                                              Et le lecteur qui rechercherait un lien entre les deux domaines auxquels se consacrent les Éditions de la Ramonda en découvreau moins un : celui, symbolique qui relie la résistance aux marges dans des conditions difficiles à l‘utopie du renouveau printanier qui ne se soucie ni des stériles rocs ni des montagnes frontières. Avec en toile de fond les Pyrénées dont on ne saura jamais si elles constituent une barrière ou un trait d’union. Avec le chemin de Saint Jacques, la grande route européenne, celle des vagabonds, des rêveurs, des marcheurs, des pélerins en quête d’autre chose. Cette piste sous nospieds comme une balise de ralliement, comme une école buissonnière. Cette boussole sur nos têtes, une direction, quenglobe l’Europe, mais aussi toute la Voie Lactée, notre galaxie !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s